liins logo 320x127px

Le retraite, nos conseils pour la préparer en toute sérénité

Partir à la retraite, c’est pour beaucoup le souhait de profiter enfin d'un temps libre bien mérité. Mais, encore faut-il être en mesure de maintenir un niveau de vie suffisant, alors même que notre système de retraite par répartition montre ses limites. Heureusement, des solutions patrimoniales existent pour pallier financièrement au besoin de complément de revenus, à condition d’anticiper suffisamment et de savoir les mettre en place durablement.

Le bilan retraite, une étape indispensable pour préparer l'avenir

Avant de prendre des décisions pour préparer ses vieux jours, il est important de s’informer sur ses droits et sur le montant de sa future retraite.

Dans le cadre du Bilan Retraite, nous vérifions ensemble vos droits à venir, et nous vous accompagnons dans le choix des solutions à mettre en place pour vivre une meilleure retraite : rachat de trimestres, date de départ à la retraite, création de revenus complémentaires...

> Réalisez votre bilan retraite
Rapide
Sécurisé
Gratuit

Les chiffres de la retraite en France

This is a block of text. Double-click this text to edit it.
15,9
millions
Le nombre de retraités en France
13 
milliards
Le déficit de l'ensemble des régimes de retraite 
1,7 
actif
Le ration actif / retraité.  
Il était de 5.5 en 1980
67
ans
L'âge de départ à la retraite à taux plein automatique
1756€ 
bruts / mois
Le montant de la pension de retraite moyenne en France
173 
trimestres
La durée de cotisation pour une retraite à taux plein (nés en 1973 et après)

Source : Ministère du Travail, de l'Emploi et de l'insertion / Direction de la Recherche, des Études, de l'Évaluation et des Statistiques (DREES)

A quel âge pouvez-vous partir à la retraite ?

L'âge légal : 62 ans... plus pour très longtemps

L'âge légal est l'âge à partir duquel l’assuré peut percevoir une retraite. Il est fixé aujourd'hui à 62 ans (il pourrait passer à 64 ans prochainement). Il reste possible de partir avant cet âge à certaines conditions, notamment lorsqu’on a commencé à travailler très jeune. Par contre, si vous ne remplissez pas les conditions du taux plein, le montant de votre retraite subira une décote. Les conditions du taux plein s'applique dès lors que vous justifiez de 173 trimestres, soit 43 ans de cotisations (pour les personnes nées en 1973 ou après).

A contrario, si vous continuez à travailler après 62 ans alors que vous avez le nombre de trimestres nécessaire pour obtenir le taux plein, chaque trimestre supplémentaire travaillé augmente votre retraite de base.

L'âge de départ  à taux plein"automatique" : 67 ans

L'âge à partir duquel l’assuré peut percevoir une retraite à taux plein, sans que la condition de durée d’assurance (168 trimestres en 2021) soit remplie.  correspond à l’âge légal augmenté de 5 ans, soit 67 ans. Ainsi, un salarié qui n’a pas cotisé le nombre de trimestres nécessaire pourra partir à la retraite sans décote à l’âge de 67 ans. Néanmoins, sa pension sera calculée au prorata du nombre de trimestres cotisés.

La retraite oui, mais avec quel montant ?

Le montant de votre retraite relève d'un savant calcul. Il comporte deux volets :

  • le montant de votre retraite de base, versée par le régime de la Sécurité Sociale, et qui repose sur le principe de la cotisation de trimestres. Il  correspond, si vous atteignez le taux plein, à 50% de votre salaire annuel moyen (calculé sur les 25 meilleurs années dans le secteur privé). Le montant est en fait fonction de trois éléments (le revenu annuel moyen, le nombre de trimestres d'assurance valisé et le nombre de trimestres de référence).
  • le montant de votre retraite complémentaire, qui, lui, repose sur un nombre de points calculés en fonction du montant de vos cotisations.

Et moi, je vais toucher combien à ma retraite ?

Avec une perte moyenne de 52% de revenus* lors du passage à la retraite, il est temps d'anticiper !
Je profite d'un bilan retraite

La retraite par répartition, un équilibre bien fragile  

Si les règles de calcul des droits à la retraite sont différentes entre les régimes, elles reposent toutes sur le principe de la répartition. Les cotisations perçues auprès des actifs une année donnée servent à payer les retraites au cours de la même année. On acquiert donc des droits (et non une épargne individuelle). La répartition crée une solidarité entre les actifs et les retraités, entre les plus jeunes et les plus anciens. On parle alors de solidarité intergénérationnelle. L’équilibre du système ne peut donc s’établir qu’à une condition majeure : que le nombre d’actifs soit assez suffisant pour alimenter la pension des retraités. Or, le nombre d’actifs cotisants par rapport au nombre de retraités ne cesse de fondre. Actuellement, on compte 1.7 cotisant pour 1 retraité, alors que le ratio était de 5.5 en 1980.

Quelles solutions pour préparer votre retraite ?

Entre des durées de cotisations toujours plus longues et des pensions toujours revues à la baisse, il est plus que nécessaire de se montrer prévoyant et de se constituer un complément de retraite pendant sa vie active. Pour vous permettre de disposer d’un complément de revenus à votre retraite, plusieurs solutions peuvent être envisagées en fonction notamment de votre profil d’investisseur, de votre statut professionnel, de votre âge.

La première recommandation est d’ANTICIPER. Plus vous vous y prendrez tôt, plus votre effort d’épargne sera « indolore » pour un complément de revenus significatif.

Voici quelques bons réflexes en matière de stratégie patrimoniale pour préparer sa retraite :

  • devenir propriétaire de sa résidence principale (si la situation s’y prête bien entendu), ce qui diminuera à terme les charges de logement ;
  • placer une épargne sur un placement de long terme avec une fiscalité avantageuse, comme peut l’être l’assurance-vie par exemple ;
  • souscrire un produit spécifique retraite, comme le Plan d’Epargne Retraite qui propose aujourd’hui des conditions de sortie bien plus intéressantes que par le passé ;
  • investir en direct dans l’immobilier grâce au levier du crédit et en profitant des avantages fiscaux de l’Etat (Pinel, LMNP…) ou de manière indirecte via les SCPI par exemple.
Je prends rendez-vous pour préparer ma retraite

Conseils d'experts sur la retraite

Chômage partiel : quelles conséquences sur votre retraite ?

La mise en place du chômage partiel de masse a été appliquée pour plus de 11 millions de salariés français pour faire face à l'épidémie de Covid-19.

Quelles sont les conséquences sur votre retraite ?

Le nouveau PERP est bien plus avantageux

Si, jusqu’à présent, nous ne conseillions qu’à une minorité de nos clients de placer leur épargne sur un PERP, la loi PACTE redistribue les cartes et donne une toute nouvelle attractivité à ce placement.

La retraite par point, c'est quoi ?

Salarié, profession libérale, travailleur indépendant, fonctionnaire… La retraite par points est déjà une réalité pour une partie ou la totalité de vos pensions retraites. En voici le fonctionnement.

Le PERCO un produit d'épargne retraite pour les salariés

Bien qu’ils ne soient pas des travailleurs salariés, les agents commerciaux et les agents généraux d'assurance peuvent également bénéficier d’un PERCO s’ils sont liés avec l’entreprise dont ils commercialisent les produits par un contrat prévoyant cette possibilité

Préparez votre retraite

Faites le point avec un conseiller Liins
01 53 90 50 50
Vous souhaitez savoir comment préparer au mieux votre retraite ?
magnifier linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram