Liins logo

Nouveau PERP : pourquoi ce produit d'épargne retraite est plus intéressant

Par Jean-Christophe PONTIER - Liins Bordeaux

Publié le 16 septembre 2021.

Le sujet des retraites cristallise aujourd’hui le débat public. Que l’on soit pour ou contre la réforme des retraites, une chose est sûre : au regard de l’allongement de l’espérance de vie (une très bonne nouvelle en soi), de la courbe démographique et celle de la croissance économique, il est indispensable d’épargner pour sa retraite, et ce le plus tôt possible.

Si, jusqu’à présent, nous ne conseillions qu’à une minorité de nos clients de placer leur épargne sur un PERP, la loi PACTE redistribue les cartes et donne une toute nouvelle attractivité à ce placement.

Retraite, impôt, le PERP joue sur les deux tableaux

Pour rappel, le PERP, le Plan d’Epargne-Retraite Populaire est, comme son nom l’indique, un produit d’épargne visant à se constituer un complément de revenus pour sa retraite. Concrètement, vous placez de l’argent, votre épargne fructifie au fil des ans, et vous en profitez lorsque sonne l’heure de la retraite.

Le PERP, c’est aussi un produit dit de défiscalisation : les sommes versées sur un PERP sont en effet déductibles de vos revenus imposables, dans une certaine limite. Le montant déductible de vos impôts est directement lié à votre taux d’imposition : plus votre tranche marginale d’imposition est élevée, plus le montant déductible l’est aussi. Par exemple, si vous placez 4 500€, que votre tranche marginal d’imposition est de 30%, vous pourrez déduire 1 350€  de vos impôts (4500*30%).

En contrepartie de ces avantages fiscaux, les sommes versées sur un PERP restent bloqués jusqu’au moment de la retraite, ou de l’âge légal de départ en retraite (sauf dans certains cas, que nous évoquerons après).

Ce produit d’épargne individuel cohabite avec d’autres produits d’épargne retraite, comme le PERCO (destiné aux salariés) ou encore le contrat Madelin (réservé quant à lui aux travailleurs non-salariés)

Le nouveau visage du PERP : le PER

A partir du 1er octobre, la loi PACTE instaure un contrat unique, le PER pour Plan d’Epargne Retraite. Pourquoi ce nouveau contrat ?

  • pour simplifier et uniformiser les produits d’épargne retraite (mêmes règles pour tous)
  • pour permettre la portabilité des contrats (et ainsi pouvoir conserver votre plan retraite même si vous changez de situation professionnelle)
  • et surtout pour donner plus de liberté aux épargnants.

Achat de résidence principal, nouvelle condition de déblocage

Et c’est là que le nouveau PERP devient intéressant. Avant la loi PACTE, il n’était possible de débloquer son contrat pendant la période d’épargne que dans quelques cas, peu souhaitables :

  • la déclaration d’une invalidité
  • le décès du conjoint, marié ou pacsé
  • la perte des droits à l'assurance chômage
  • la survenue d’une situation de surendettement
  • ou encore la cessation d'activité par liquidation judiciaire

Avec la loi PACTE, il est désormais possible de débloquer son PER pour acquérir sa résidence principale. Une souplesse certaine pour les épargnants, et notamment pour les enfants. Vous pouvez tout à fait ouvrir un PERP pour votre enfant, lui garantir ainsi un pécule pour acheter son premier appartement, et profiter, vous, des réductions d’impôt associés.

Une sortie 100% en capital désormais possible

L’autre changement majeur concerne les modalités de sortie du PERP. Jusqu’à présent, le PERP n’ouvrait le droit, lors du départ en retraite, qu’à une sortie sous forme de rente viagère. Avec le PER, vous pourrez, si vous le souhaitez, retirer l’ensemble du capital acquis. Ce qui laisse bien plus de liberté aux épargnants.

Comment profiter des nouvelles modalités du PER ?

A partir du 1er octobre, vous pourrez transférer votre épargne dans un PER pour profiter des nouveaux avantages. A compter d’octobre 2020, les PERP tels que nous les connaissons ne seront plus vendus, mais il vous sera toujours possible d’y verser des fonds.

conseiller-gestion-patrimoine-bordeaux-jean-christophe-pontier

Le conseil de l'expert

Le nouveau PERP est donc beaucoup plus attractif et répond aux besoins d’un plus grand nombre d’épargnants. La constitution d’un revenu pour sa retraite est une vraie urgence. Investir, tôt, dans un PER permet un premier pas dans ce sens. Vous souhaitez en savoir plus sur le nouveau PER ? Etre accompagné pour transférer votre ancien PERP ? Prenez contact avec un conseiller LIINS près de chez vous, nous répondrons à vos questions (par téléphone ou en se déplaçant si nécessaire).

Liins vous rappelle

Ces autres articles peuvent aussi vous intéresser

Transfert d'un PER : quelles sont les possibilités qui s'offrent à vous ?

Le PERCO : un produit d'épargne retraite pour les salariés

couple de retraité prenant un selfie en plein soleil

Nouveau Plan d'Epargne Retraite : sortie en capital ou en rente ?

magnifierarrow-right-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram