Liins logo

Chômage partiel : quelles conséquences sur votre retraite ?

Par Andrea RODRIGUES - Liins Toulouse

Publié le 5 mai 2020

La mise en place du chômage partiel de masse pour plus de 11 millions de salariés français est l’une des grandes mesures de l'État pour faire face à l’épidémie de Covid-19. Concrètement, cette disposition permet aux salariés concernés de conserver a minima 70% de leur salaire brut (100% pour les salariés au SMIC). Mais cela implique des modifications sur les droits à la retraite, notamment pour les plus précaires.

Cette information se retrouve directement sur votre fiche de paie : au niveau de votre salaire mensuel net s’est ajoutée une ligne « Heure d’absence activité partielle » : elle correspond au nombre d’heures pendant laquelle vous avez été placée en chômage. Mais alors quels sont impacts réels pour les personnes concernées ?

Chômage partiel rime-t-il avec cotisation pour la retraite ?

Non, le chômage partiel ne permet pas de cotiser pour le régime général. Les indemnités versées ne sont soumises qu’à la contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS).

Cela signifie-t-il que je vais avoir une plus petite retraite ?

Confinement oblige, la loi sur la réforme des retraites s’est légèrement faite oublier ces derniers temps : la retraite du régime général reste donc calculée sur les 25 meilleures années. Pour que l’année 2020 ait un réel impact sur votre future retraite, il faudrait que cette année soit l’une des meilleures de votre carrière pour que votre pension retraite se voit impactée… Même s’ils ne sont pas nuls, les risques restent tout de même extrêmement faibles.

Et pour mes trimestres de cotisation ? Pour autant que cela soit le cas pour vous, le fait de rester deux mois en chômage partiel ne se ressentira pas sur votre année en général. La crainte est qu’en cas de prolongement de la durée du chômage partiel, des salariés perdent un trimestre complet de cotisation. Pour l'heure, les Français ont peu à craindre sachant qu'il suffit de justifier 600 heures payées au Smic sur l'année pour valider quatre trimestres.

Mais si la situation perdure ?

Disons qu’à partir de 6 mois, cela peut avoir un impact sur votre pension de retraite. Dominique Corona, Secrétaire Général Adjoint de l’UNSA affirme que « si la situation perdure, c’est sûr qu’il sera nécessaire de réfléchir à la question ».

conseiller-gestion-patrimoine-toulouse-andrea-rodrigues

Le conseil de l'expert

La retraite est l’une des grandes étapes d’une vie, et cela se prépare… Si vous avez des questions sur le PER notamment, ou si vous hésitez entre plusieurs placements pour votre retraite, contactez-nous pour une analyse de votre situation. Celle-ci permettra de vous préconiser la solution la mieux adaptée.

Liins vous rappelle

Ces autres articles peuvent aussi vous intéresser

Retraite : et si vous misiez sur les SCPI de rendement ?

Loi PACTE : ce qui change pour votre épargne

Retraite par point : comment ça marche ?

magnifierarrow-right-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram