liins logo 320x127px

Obtenir un crédit immobilier : nos conseils pour les futurs propriétaires

Par Patrick BOUR - Liins Reims

Publié le 8 avril 2021

Ça y est, vous avez fait le grand saut ? Vous avez décidé de devenir propriétaire ? Le crédit immobilier est aujourd’hui la solution la plus courante pour financer l’achat d'un bien immobilier. Seul ou en complément d’un apport personnel, il est généralement distribué par les banques ou par des organismes de crédit dédiés. Il permet de financer l'achat de sa future résidence principale, d'une résidence secondaire ou d'un investissement locatif.

Mais, pour obtenir un crédit immobilier, plusieurs conditions sont nécessaires. Décryptons ensemble les meilleurs moyens de décrocher un prêt immobilier.

Prévoyez un apport à hauteur de 10% du montant d'acquisition

Pour vous accorder un prêt immobilier, l’organisme de prêt vous demandera des garanties.

La première de ces garanties consiste à fournir un apport personnel. Ce dernier est souvent calculé à hauteur de 10% du montant global d'acquisition du bien mais il peut être plus important selon les banques ou selon votre situation.

Toutefois, il est encore possible d'obtenir un prêt immobilier sans apport, mais ses conditions d'octroi sont très limitées et cela nécessite d'avoir un dossier impeccable.

Peaufinez votre dossier de demande de prêt

C'est certainement le conseil le plus important : ne négligez pas l’importance de votre dossier de demande de crédit immobilier ! Alors, ne lésinez surtout pas sur les détails pour le constituer.

Selon votre situation, les délais et conditions d’octroi de votre prêt peuvent être plus ou moins compliqués. De manière générale, les banques traitent en priorité les dossiers les plus “simples” : une situation professionnelle stable, un apport financier suffisant, un taux d'endettement inférieur à 33% et un projet sûr.

Malheureusement vous avez peu d’emprise sur la complexité de votre dossier : plus votre dossier est "complexe", plus je vous conseille d’anticiper votre demande.

Second conseil : lorsque vous avez une situation un peu hors des standards, passer par un courtier est certainement l’une des meilleures choses à faire : il saura structurer votre demande et mettre en avant vos points forts. Chez Liins, nous mettons en concurrence les établissements bancaires afin de faire profiter à nos clients de taux d’emprunt toujours plus bas que s'ils avaient consulté une banque traditionnelle !

Soyez rigoureux dans le montage financier

Le montage financier du dossier comporte une multitude d’informations sur la vie de votre crédit immobilier : durée, échéancier, montant du remboursement mensuel, taux d’intérêt, etc.

Pour monter un dossier, la banque ou un courtier aura besoin a minima de ces documents :

  • Des documents personnels : livret de famille, contrat de travail, etc ;
  • Des documents justifiant de vos ressources et charges : bulletins de salaire, avis d’imposition, relevés de comptes bancaires, etc ;
  • Des documents liés à votre projet immobilier : compromis de vente signé, contrat de réservation VEFA, permis de construire, etc ;

Envisagez plusieurs durées de prêt

La durée d’un prêt immobilier bancaire n’est pas limitée par la loi. Aujourd'hui, les prix dans l'immobilier et l'augmentation de la durée de vie peuvent potentiellement rallonger la durée de votre prêt. Actuellement, la durée moyenne d'un prêt se situe autour de 20 ans. Cependant, certains évènements de la vie peuvent raccourcir la durée de votre crédit immobilier : revente du bien actuel avec bénéfice, héritage, dons,…

Plus la durée du crédit est longue, plus son coût total pour l’emprunteur s’élève. Pourquoi ? Car les intérêts sont calculés, à chaque échéance, sur le capital restant dû : plus le rythme de remboursement est lent, plus le capital restant dû est important et plus les intérêts sont élevés. En contrepartie, plus la durée du crédit est longue, plus les échéances sont faibles.

conseiller-gestion-patrimoine-paris-Nicolas-Denhaene-patrick-bour

Le conseil de l'expert

Alors, êtes-vous finançable prochainement ? La réponse dépend donc de plusieurs facteurs : antécédents d'emprunts, apport, vos envies… Vous vous posez la question ?

N’hésitez pas à contacter un de nos conseillers pour étudier votre situation, faire les bons calculs et les bons choix.

Liins vous rappelle

Ces autres articles peuvent aussi vous intéresser

Prêt immobilier : la domiciliation bancaire n’est plus obligatoire

Crédit immobilier : vaut-il mieux le rembourser ou investir ?

Crédit immobilier : comment calculer son taux d'endettement ?

magnifierarrow-right-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram